Le travail facteur de croissance économique

By | 13 août 2017

Le travail a connu des mutations dans son organisation,dans son continu et dans leur caractéristique du marché de travail.

Le travail constitue un fort simulant à la croissance économique .

Comme dise  Adam Smith : Le travail est une source des richesses de nation

Cela se voit dans une dimension quantitative, qualitative, et selon le revenu issu du travail par le biais de la demande.

L’aspect démographique,économique et social de travail

L’aspect démographique,économique et social de travail est divisé en deux dimension

  1. La dimension quantitative :

Dans les sociétés anciennes tel que les pharaons, les romains,… ont réalisé une forte richesse grâce à une population nombreuse. A cet époque, les personnes représentent :

  • La force de travail
  • La force armée
  • La puissance d’un pays qui est assuré par son effectif.

Selon Jean Boudin : « Il n’est de richesse que d’hommes ».

Durant la révolution industrielle, on a fait travailler les hommes, les femmes, les vieux, les enfants dans les mines,dans les usines de textiles.

On peut dire donc que l’effectif nombreux a bien contribuer dans l’accumulation de richesse et dans le développement capitalisme industrielle.

Durant la moitié du dix-neuvième siècle, on a constitué une forte croissance par les Etats Unis grâce à sa croissance démographique élevée ou l’immigration de masse des jeunes ages pou travailler.

Économiquement, si on parle de la quantité de travail on se réfère à la notion de la population active.

La population active :

Elle regroupe les personnes qui exercent une activité professionnel rémunérer.

On considère donc les personnes ages plus de Quinze ans tout en élément soient élèves, étudiants, les retraités, les femmes au foyer, les handicapés…

  • Taux activité = (population active/population total) x 100
  • Taux inactivité = (population inactive/population total) x 100

Taux activité + Taux inactivité = 100%

  • Taux d’occupation = (population occupé/population active) x 100
  • Taux de chômage = (population en chômage/ population active) x 100

Taux d’occupation + Taux de chômage = 100%

Question : Quels sont les déterminants de la population active?

Réponse : Cela revient à déterminer les éléments, les facteurs qui agissent sur la taille de la population active soit le déterminant démographique et le déterminant sociologique.

Déterminant démographique :

  • L’accroissement naturelle de la population
  • le solde migratoire : si le solde migratoire est positif signifie l’augmentation de la population active,en revanche si le solde migratoire est négatif  s’explique la diminution de la population active.

Déterminant sociologique :

  • L’age des retraités :si on baisse l’age de retraite la population active se diminue et inversement.
  • L’entrée tardive des jeunes dans la vie active qui dépend la durée des études
  • le degré de participation de la femme dans la vie active cela dépend des mentalités concernant le travail de la femme.

La durée du travail :

On a observé par le temps une tendance à la baisse de la durée de travail hebdomadaire légal, a fin de lutter contre le chômage soit 35 heures par semaine en France.

La durée de travail augmente signifie la quantité augmente d’ou la population aussi augmente automatiquement.

Durant la révolution industrielle,les ouvriers ont travaillé jusqu’à 60 heures par semaine. Donc la durée à participé à la production pendant la révolution industrielle.

Après voir vue la dimension quantitative de travail dans la croissance économique on va voir la dimension qualitative.

  1. 2 La dimension qualitative :

La qualité de travail se voit dans l’efficacité productive de travail.

La qualification permet une meilleure productivité donc une meilleure croissance.

La qualification est une aptitude pratique et théorique chez la main d’oeuvre soit :

  • La qualification initiale : acquise au court de l’enseignement.
  • La formation professionnel  : acquise au court de l’activité par des stages, formation continue…

Avec le changement continue par le progrès technique on risque la déqualification des travailleurs qu’ils faudrait une requalification de la main d’oeuvre, cela exige l’éducation,l’instruction.

L’éducation améliore la qualité de la population active et augmente la capacité d’adaptation de la main d’oeuvre.

  1. 3 Le revenu perçu à l’occasion du travail :

L’importance de revenu perçu par l’occasion de travail participe à la croissance et se voit aussi dans l’accroissement cumulative de revenu .

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *